Tunisie : Merci au nouveau gouvernement pour la gestion des déchets.

photo-mongi-aouinet-6305

Les gouvernements changent tous les ans depuis 3 ans, mais la situation reste toujours aussi préoccupante, alarmante, honteuse, rien que pour la gestion des déchets. Rien ne change sauf les têtes dans les différents Ministères… Le peuple tunisien peut remercier les chats des rues qui nous préservent d’une possible prolifération de rats et autres rongeurs. Comment le politique peut-il encore être crédible face à cette situation intolérable ? Et pas seulement dans les quartiers populaires, ce phénomène est général. L’anarchie continue à faire sa loi. Pauvre pays, incapable de gérer ses propres déchets ! J’ai honte, sincèrement. Éducation civique inexistante, responsabilité citoyenne connait pas !

photo-mongi-aouinet-6352

Chats se nourrissant des poubelles – Février 2014 – Tunis

photo-mongi-aouinet-6308

Poubelle sauvage au bord d’une rue dans un quartier de Tunis – Février 2014 –

Reportage : un projet de court-métrage en pâte à modeler.

Les poils de la bête : Le tournage commence le 4 novembre 2013. Objectif faire 6500 prises de vue pour une durée de 4mn20 sec. Co-realisé par Mongi aouinet et Abdelkrim Aouinet. Production SECTION9

Les poils de la bête : Le tournage commence le 4 novembre 2013. Objectif faire 6500 prises de vue pour une durée de 4mn20 sec. Co-realisé par Mongi aouinet et Abdelkrim Aouinet. Production SECTION9

Abdelkarim Aouinet est un jeune artiste tunisien autodidacte qui réalise des court-métrages avec les moyens du bord…. Il s’occupe de la création des décors mélangeant la pâte à modeler et le ciment blanc et crée les personnages entièrement fait en pâte à modeler, animé image par image.

Personnages du nouveau court-métrage en production.

Personnages du nouveau court-métrage en production.

Sa prochaine réalisation est importante pour lui car si le film est réussi il pourrait peut-être, être accepté à La Cartoucherie (Folimage) de Valence pour pouvoir bénéficier d’une formation complète dans son domaine. Souhaitons lui du courage, de la persévérance et de la réussite.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Photos et reportage : Mongi Aouinet

579243_658145974216830_1380682352_n

Tunisie culture : les jeunes artistes engagés finiront-ils tous en prison ?

La Troika continue la chasse aux jeunes artistes engagés de la nouvelle Tunisie, tout est bon pour les faire taire, car ils dérangent, dans leurs chansons ils dénoncent les dérives du système hérité du régime de Ben Ali.

KAFON est en prison depuis juillet 2013 pour avoir fumé un joint…

Klay BJJ condamné à 6 mois ferme de prison pour avoir chanté une chanson avec Weld 15 lors d’un festival à Hammamet.

WELD 15 en cavale pour la chanson sur les policiers suite à un concert avec Klay BBJ à Hammamet cet été.

Ce dernier clip cartonne sur youtube avec + de 500 000 vues en 1 semaine…que vont-ils faire pour le faire taire ?


« Les journalistes et les artistes sont dans le collimateur du pouvoir, ce qui revient à la situation d’avant la révolution »   Souhayr Belhassen, ex-présidente de la Fédération internationale des droits de l’Homme (FIDH)
sources : http://www.metronews.fr/info/tunisie-klay-bbj-un-nouveau-rappeur-en-prison/mmiz!II8Qjxlzdy9/

Tunisie environement : le pays deviendra t-il une immense poubelle ?

Depuis la revolution en 2011, le pays est devenu une immense poubelle. Le citoyen, les entreprises tout le monde pollue la nature. Il n’existe plus de sanction, il n’y a plus d’etat, le pays navigue comme un bateau sans fin. Dans l’exemple suivant l’entreprise Somatra de Tunis pollue la nature et l’environnement en toute impunité.

Un reportage citoyen de Sofian Parisi sur le traitement des déchets autour du Lac de Tunis. Ces images sont terribles et elle montre a quel point le pays se retrouve dans la merde au sens stricte du terme, qui est responsable ? Les citoyens dans un premier temps, mais aussi et surtout la Troika, que fout le ministre de l’environnement ? J’ai honte. J’avais mise en ligne un reportage photos il y a plus d’un an avec un titre un peu alarmiste : Tunisie, gestion des déchets la catastrophe est proche, en fait elle est bien là !

Les enfants de la Tunisie nous dirons merci pour tout. C’est un crime que nous sommes en train de commettre envers le pays, ce soit disant beau pays, mais dont tout le monde s’en fou, preuve à l’image ! Il n’y aura pas de Meaculpa car l’orgueil stupide des tunisiens aura toujours le dessus !

La solution : construire encore plus de mosquées et demander à Dieu si il veut bien aller nettoyer tout cela ? Ou bien faire en sorte que le Ministère de l’environnement celui de la justice et celui de l’éducation se coordonnent pour mener des actions rapides et efficaces mais cela tiendrait du miracle car ces dirigeants sont tous des incapables, des incompétents. Leurs expertises se limite à faire des réunions et à se pavaner dans les médias tunisiens pour raconter des salades ! Un grand nettoyage s’impose a commencer par ce gouvernement de « merdeux », manipulé, divisé, soumis à la secte de Montplaisir.

Mongi A.

Tunisie, éducation : Un oeil crevé, un jour de vacances gagné »

-IMG_6688photos-mongi-aouinet-laaroussa

Certains cultes demeurent pratiqués dans notre société dite moderne. Ces pratiques archaïques qui peuvent s’avérer dangereuses passent très souvent inaperçues.Pourtant elles touchent la quasi totalité des générations même les plus jeunes comme les enfants. Ces derniers manifestent, eux aussi, un goût pour certaines pratiques occultes qui en plus de la surprise ont attiré notre attention.
Commençons par la plus fameuse et qui est en vigueur depuis des générations : celle ci consiste d’abord à se procurer de poils provenant de la queue d’un cheval ou d’un âne.
Il paraît aussi que les méthodes de s’en acquérir  varient mais ce qui il est certain que leur nombre varie entre trois, cinq et sept : des chiffres symboliques dans notre société.
Ces poils sont par la suite collés avec un chewin-gum sous la chaise de l’instituteur. Selon eux, cette action a des pouvoirs magiques qui causent miraculeusement l’absence de leur maître ou maîtresse et souvent les plus sévères parmi eux.
L’absence dépendra du nombre des poils sachant que chaque poil correspond à un jour d’absence.
Cette pratique puérile et qui semble anodine se perpétuant de génération en génération pourrait susciter le rire mais ce n’est pas toujours le cas car il existe bien des pratiques cruelles pour ne pas dire sadiques.
En effet, il est à rappeler que provoquer l’absence et la disparition du maître demeure l’enjeu principal. Mais dans le but de garantir l’efficacité du rituel il faut bien recourir au sacrifice.
La victime sera un faible chaton ou plus précisément son oeil qui sera percé…Ainsi « Un œil crevé = un jour de vacances gagné »
photo-mongi-aouinet
On constate alors que la présence et la persistances de ce genre de cultes magiques reflètent deux phénomènes non négligeables et inquiétants.
Le premier démontre l’absence de sensibilisation du corps enseignant et du cercle familial envers ces superstitions ; un fléau contre lequel ont combattu plusieurs générations afin de mettre fin à l’obscurantisme et à l’ignorance ambiante.
Par ailleurs, cette inertie et insouciance  révoltantes reflète bien la situation déplorable des animaux dans des sociétés qui se disent très attachés aux bonnes moeurs et où on peut observer des êtres en proie à la souffrance et à la maltraitance…

Wifek A.

Onde de Choc : « تونس تتمرد على حكم الإخوان »La Tunisie se rebelle contre les frères dit « musulmans »

لماذا يتمرد الشعب التونسي على المجلس التأسيسي و على كل السلط المنبثقة عنه ؟
Pourquoi le peuple tunisien se rebelle-t-il contre l’ANC et les pouvoirs dont ils sont issues ?

Enregistré avec Ahlem A. Enseignante-chercheur de Droit Privé à l’Université Panthéon-Sorbonne Paris1. Doctorante en Droit pénal International & Politique Criminelle le 5 aout 2013.

76474_10151289718874910_545208145_n

Mohamed Bouazizi s’est immolé par le feu, les traitres de la Nation, les frères ennemis de la Tunisie, brûlent de l’intérieur lentement mais surement, dans leurs cauchemars.

Cette vidéo a été diffusé fin janvier début février 2011 sur facebook, je doute que se sont des armes parachutées mais cela reste tout de même révélateur sur le nombres d’armes qui circulent en Libye depuis l’intervention de L’OTAN avec en première ligne la France de Sarko…

Tunisie : racisme ordinaire dans un supermarché de Tunis

Lundi 17 juin vers 17h30, je me rend au Monoprix près de l’ambassade de France pour faire mes petites courses, au fond du supermarché ou se trouve le pain une forte odeur d’égout envahi les rayons, un type avec un tuyau était entrain de pomper ce qu’on peut appeler de la merde, niveau hygiène j’ai vu mieux…

J’arrive à la caisse, un couple d’africain est devant moi, l’attitude de la caissière me surprend car elle refuse de rendre de la monnaie sur un billet, son mari lui donne un autre billet mais elle refuse toujours d’ouvrir sa caisse ! Je me permet de lui dire : mais madame, votre boulot c’est bien de rendre la monnaie non ? elle m’ignore. Je demande à l’autre dame si elle a besoin de petite monnaie, elle me répond : non, non je vais aller ailleurs.

La caissière, passe ensuite mes articles, je lui sort mon billet et elle me rend la monnaie ! je lui dit:  mais madame, vous avez refuser de servir ces clients car ils sont africains ? Elle me répond : cela ne vous regarde pas ! Je lui dit alors :  si, si, je suis Tunisien comme toi et tu devrais avoir honte.

Personne n’a réagi et en partant j avais envie de lui dire, pourquoi tu portes un voile ? Alors que tu ne respectes même pas des valeurs simples….shame on You ! Honte au dirigeant du Monoprix de Tunis, car cette femme mérite une mise à pied, voir un licenciement sec ! Il n’y pas de responsable à la hauteur, donc sans responsabilité c ‘est l’anarchie voir le chaos sous couvert de religion !

Mongi Aouinet