Tunisie : L’énergie digitale.

Jouer pour s’évader, jouer pour apprendre, jouer pour partager et jouer pour travailler…

Depuis des années, la situation socio-économique que traverse la Tunisie est particulièrement difficile pour les jeunes. Dans le monde, l’industrie des jeux video ne sait jamais aussi bien portée. Dans ce contexte, quelle est la situation du jeu vidéo ? Tant pour les joueurs que pour les créateurs.

Voici une série de reportage sur les jeux vidéo en Tunisie :

Tunisie, l’energie digitale. L’ESPORT.

L’avis de KMA gérant de la salle eSport Blacklist et Manef Ben Rejeb joueur semi-pro sur DOTA 2 sur la situation du sport électronique (eSport) en Tunisie.

Jeux video en Tunisie : Clash Mutans vs Pirates au Gaming Lab du CNCI.

Le Digital Creativ Lab à la cité de la Culture à invité des joueurs à venir tester le jeu Clash Mutans vs Pirates de NewGen Studio, l’un des lauréats de la Tunisia Games Factory.

Du retrogaming au café Saf-Saf de La Marsa, lors de la « Vintage Week ».

Du 24 au 30 août 2020 se dérouleront, au célèbre café de La Marsa le Saf Saf, une semaine dédiée au vintage. Des ordinateurs d’il y a 40 ans, en passant par des consoles rétro de Nintendo, Atari, Sega, Sony. Concours de jeux vidéo, soirée tunisienne, audiophile expo, vinyle et sonos.

Reportages produits par Paradoxe Films et réalisé par Mongi Aouinet

Diffusion du court-métrage : L’Homme sans voix.

Paradoxe Films et l’Organisation Mondiale Contre la Torture en Tunisie présentent un court-métrage co-réalisé par Mongi et Abdelkarim Aouinet. La première diffusion en publique est prévue le 26 juin à la Cité de la Culture de Tunis, salle : Tahar Cheriaa le 26/06 à 18h00. Au cinéma CinéMadart de Carthage aux séance de 19H00 et 21H00 en avant-programme jusqu’au 4 juillet 2018 et à La Marsa à L’Agora en avant-programme jusqu’à début juillet.

 

L’homme sans voix. Présentation du projet.

mongi-aouinet-0083

Un court-métrage produit par Paradoxe Films en collaboration avec l’OMCT (Organisation Mondiale contre la Torture en Tunisie) co-réalisé par Mongi et Abdelkarim, est en cours de production.

Abdelkarim s’occupe de la conception des décors, de la création des personnages en pâte à modeler et de l’animation image par image. Mongi se charge de la lumière, du cadre, du montage, du mixage et de l’enregistrement des voix et des bruitages.

Mongi « A travers l’histoire de l’homme sans voix, notre intention est de traiter le sujet du traumatisme physique et psychologique d’un homme en ayant subit la torture en Tunisie de nos jours. Tout en mettant en avant le travail de l’Organisation Mondiale contre la Torture en Tunisie ». Plus d’informations ici.

L’homme sans voix sera diffusé à partir de juin 2018.