eSports en Tunisie : PGM Adel Guermassi : @RemindCSGO.

Crédit photo : Mongi Aouinet

Adel alias RemindCSGO est parmi les rares jeunes joueurs tunisiens à percer dans le domaine du eSports, passer de joueur occasionnel à un joueur professionnel est un parcours du combattant particulièrement difficile à atteindre vu les conditions générales socio-économiques de la Tunisie, pourtant à force de persévérance et + de 9000 heures de jeu à CS GO (Counter-Strike Global Offensive) sa carrière est sur le point de décoller. Il fait partie de l’équipe YaLLa Esports, équipe se trouvant à Dubaï.

Adel Guermassi Pro Gamer à CSO GO

Il a commencé à jouer en 2010, à l’âge de 13 ans sur une ancienne version du jeu Counter-Strike 1.6 sortie il y a déjà 20 ans. CS est à la base un MOD (une variante du jeu) crée par des passionnés, issu du moteur 3D du jeu Half-Life sortie en 1998 et racheté par Valve.

Counter-Strike Global Offensive est un jeu de tir à la première personne, dont le genre s’est imposé au début des années 90, via le jeu DOOM en 1993 développé par Id Software. Ce fut un des premiers jeux en vue à la première personne en 3D, ayant des textures sur les polygones aussi travaillés. Une claque visuelle mémorable et une sensation dans le gameplay grisante et puissante. La fluidité des déplacements en vue subjective était une prouesse technique jamais vue.

Avant DOOM il y avait un autre titre, tout aussi important pour le genre : Wolfenstein 3D sortie en 1992 par Id Software. Ce titre a posé les bases du gameplay moderne, par la gestion des armes, de la barre de vie, ainsi qu’une histoire se déroulant durant la 2ème guerre mondiale, le titre a bénéficier d’un soin méticuleux au niveau sonore avec des voix digitalisée hilarantes.

Mais c’est Maze War qui est considéré comme le premier FPS de l’histoire du genre. Développé par Steve Colley un ingénieur de la NASA. Il était jouable a 2, il fallait, trouver, puis toucher son adversaire…

pour en savoir encore plus : https://dailygeekshow.com/fps-jeu-video/

Tunisie : L’énergie digitale.

Jouer pour s’évader, jouer pour apprendre, jouer pour partager et jouer pour travailler…

Depuis des années, la situation socio-économique que traverse la Tunisie est particulièrement difficile pour les jeunes. Dans le monde, l’industrie des jeux video ne sait jamais aussi bien portée. Dans ce contexte, quelle est la situation du jeu vidéo ? Tant pour les joueurs que pour les créateurs.

Voici une série de reportage sur les jeux vidéo en Tunisie :

Tunisie, l’energie digitale. L’ESPORT.

L’avis de KMA gérant de la salle eSport Blacklist et Manef Ben Rejeb joueur semi-pro sur DOTA 2 sur la situation du sport électronique (eSport) en Tunisie.

Jeux video en Tunisie : Clash Mutans vs Pirates au Gaming Lab du CNCI.

Le Digital Creativ Lab à la cité de la Culture à invité des joueurs à venir tester le jeu Clash Mutans vs Pirates de NewGen Studio, l’un des lauréats de la Tunisia Games Factory.

Du retrogaming au café Saf-Saf de La Marsa, lors de la « Vintage Week ».

Du 24 au 30 août 2020 se dérouleront, au célèbre café de La Marsa le Saf Saf, une semaine dédiée au vintage. Des ordinateurs d’il y a 40 ans, en passant par des consoles rétro de Nintendo, Atari, Sega, Sony. Concours de jeux vidéo, soirée tunisienne, audiophile expo, vinyle et sonos.

Reportages produits par Paradoxe Films et réalisé par Mongi Aouinet