ONDEdeCHOC : La Tunisie entre démocratie et désordre Islamiste : le rôle de l’OTAN

ghannouchi-cia

Emission enregistré le 18 aout 2013, suite à l’article de Ahlem H. :
Le Réseau de l’Organisation Mondiale des Frères Musulmans Nouvelle Armée Secrète de l’OTAN Opération « Printemps Arabe » 2011 oua.be/1694

Clic sur l’image pour lire l’article

Capture d’écran 2013-08-22 à 09.27.41

Clips de soutien à Weld 15, pour le pire et le meilleur du rap…

Petite sélection de  clips de soutien pour la libération de Weld 15, rappeur Tunisien qui à pris 2 ans ferme pour une chanson sur la police tunisienne. Signe encourageant de l’implication de la jeunesse arabe, pour lutter pour la liberté d’expression artistique. La police en prend pour son grade.

Partager le clip de soutien pour la libération de Weld 15,  fait par des rappeurs Marocains ! Si quelqu’un aurait un peu de temps pour traduire les paroles en français (en commentaire) cela pourrait sensibiliser les francophones  ?

Une dédicase à Weld el 15 en guise de soutien : Lak3y – Madou – H2nsi – Wistar – Balti – Blidog – Klay BBJ – Gas – Crack

Music by W.I.S performing Leaf (Explicit). © 2013 kult Music Records

Produced by DELTA PROD.

Réaction de Mokhtar Trifi suite à la condamnation du rappeur.

Vidéo: Talel Nacer pour le HuffPost Maghreb
http://www.huffpostmaghreb.com

1011714_276655732479192_471339270_nVoici la page facebook de soutien pour liberer Weld 15 ; https://www.facebook.com/Sayyeb15?fref=ts

Man of Steel : Super Jesus à la resscousse de l’empire.

champ/contre-champ

Man of Steel VOST 3D
Salle : Le colisée de Tunis
Le 19 juin 2013

21007056_20130520124335431.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Man of Steel est un film de Zack Snyder (produit Christopher Nolan et scenarisé par David S. Goyer et un peu Christopher Nolan ) à qui l’on doit  300 et surtout Watchmen. Le film est un re-boot plus ou moins réussi de la franchise, le casting est impeccable, malgré un scénario sans surprise, tout le monde connait l’histoire. La première partie est la plus reussi, avec quelques très belles scènes (les flashbacks avec Kevin Costner sont émouvants, assez rare comparer aux autres films de super héros. La seconde partie devient franchement éprouvante dû à des scènes d’action ultra bourrines, ultra rapide servi par une 3D qui sert juste de prétexte à augmenter le prix du billet (10 dinars).

21007280_20130521145315922.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx
La qualité de projection était tout juste correct, il faudrait revoir la partie sonore, non seulement des…

Voir l’article original 286 mots de plus

Tunisie : racisme ordinaire dans un supermarché de Tunis

Lundi 17 juin vers 17h30, je me rend au Monoprix près de l’ambassade de France pour faire mes petites courses, au fond du supermarché ou se trouve le pain une forte odeur d’égout envahi les rayons, un type avec un tuyau était entrain de pomper ce qu’on peut appeler de la merde, niveau hygiène j’ai vu mieux…

J’arrive à la caisse, un couple d’africain est devant moi, l’attitude de la caissière me surprend car elle refuse de rendre de la monnaie sur un billet, son mari lui donne un autre billet mais elle refuse toujours d’ouvrir sa caisse ! Je me permet de lui dire : mais madame, votre boulot c’est bien de rendre la monnaie non ? elle m’ignore. Je demande à l’autre dame si elle a besoin de petite monnaie, elle me répond : non, non je vais aller ailleurs.

La caissière, passe ensuite mes articles, je lui sort mon billet et elle me rend la monnaie ! je lui dit:  mais madame, vous avez refuser de servir ces clients car ils sont africains ? Elle me répond : cela ne vous regarde pas ! Je lui dit alors :  si, si, je suis Tunisien comme toi et tu devrais avoir honte.

Personne n’a réagi et en partant j avais envie de lui dire, pourquoi tu portes un voile ? Alors que tu ne respectes même pas des valeurs simples….shame on You ! Honte au dirigeant du Monoprix de Tunis, car cette femme mérite une mise à pied, voir un licenciement sec ! Il n’y pas de responsable à la hauteur, donc sans responsabilité c ‘est l’anarchie voir le chaos sous couvert de religion !

Mongi Aouinet

Laaroussa : projet social et artistique à Sejnane (Tunisie)


LAAROUSSA est une fabrique d’espaces populaires de création culturelle portée par l’association L’ART RUE. Ce collectif pluridisciplinaire œuvre pour une culture démocratique, la cohésion et le développement social par l’Art. Nous expérimentons le dialogue artistique pour l’inclusion sociale dans sa diversité, la citoyenneté, les pratiques artistiques alternatives associant étroitement art, société et développement économique.
Un reportage de Mongi Aouinet http://www.laaroussa.org

Jannet, potière de Sejnane

Jannet travaille l’argile depuis son enfance, elle fait de la poterie qu’elle vend au bord de la route de Sejnane (gouvernorat de Bizerte en Tunisie) peu de touristes sont de passage vu la situation sécuritaire du pays et l’image catastrophique  donner par les médias depuis les événement de janvier 2012, mais elle n’abdique pas, elle est travailleuse et courageuse. Depuis 2011, elle participe au projet Laaroussa initié par Selma et Sofiane Ouissi porté par l’association L’Art Rue (Tunis) et l’association Muzaq (France) qui a pour objectif de créer une coopérative qui rassemble 60 femmes potières de Sejnane. Un projet social, créateur d’emplois par le biais de l’art bien trop rare en Tunisie. Pour en savoir plus sur le projet LAAROUSSA vous pouvez aller sur le site internet http://www.laaroussa.org

Un reportage vidéo de Mongi Aouinet.

Un reportage photos de Mongi Aouinet.

photo : Mongi Aouinet

photo : Mongi Aouinet

Sejnane, ou le fantasme salafiste de TF1
http://www.fhimt.com/2012/06/28/sejnane-ou-le-fantasme-salafiste-de-tf1/

Tunisie : Les réfugiés du camp de Choucha en grève aux Berges du Lac.

Que font l’ONU et le gouvernement tunisien ?

Les derniers réfugiés du camp de Choucha (sud tunisien) environs 250 personnes manifestent depuis fin mars 2013 un peu partout à Tunis. Ils refusent de rester en Tunisie, pour plusieurs raisons : racisme, discrimination, violence policière, un témoin m’informe qu’une ONG en tire profit en faisant croire qu’ils veulent rester en Tunisie, or c’est faux… mais que fait la France et l’ONU de ces personnes ? Vont-ils rester réfugiés à vie ?

Lire la suite

Tunisie 2013 : Ni Droit, ni devoir ?

 

Le « KO » politique, administratif et sociale règne en Tunisie.

En Tunisie il faut pouvoir s’imposer pour avoir non seulement un travail mais pour ses droits. Il faut insister pour avoir son contrat, pour qu’on paie les cotisations CNSS, il faut insister, pour que les retenues fait sur ton salaire soient bien versées (même si l’entreprise ou autres organismes ont les moyens).

Je vous dis cela car j’ai été salarié du Syndicat National des journalistes Tunisien (SNJT) et je trouve incroyable de devoir perdre de l’énergie et du temps juste pour qu’on respecte mes droits (contrat de travail, cotisations CNSS, attestation de retenue sur salaire). De novembre 2011 à janvier 2013 j’ai été coordinateur de projet pour une ONG (Institut Panos Paris) projet financé par l’Union Européenne.

Lire la suite

Tunisie : Mohamed Talbi [« Nulle contrainte en religion », Coran, II, 256]

mohamed-tabli

« Seul le Coran oblige la charia » est une fabrication humaine, un carcan élaboré par des hommes au IIIe siècle de l’hégire. L’alternative est donc un islam coranique qui, lui, est totale liberté. Personne n’a jamais rapporté avoir vu le Prophète armé d’un gourdin, tenant une fiole de vitriol et portant une bombe à la ceinture pour faire appliquer par tous les moyens al-amr bil maarouf wan nahyi anil mounkar [« la promotion de la vertu et l’interdiction du vice »]. Ceux qui ont fabriqué la charia ont dénaturé le Coran, qui n’est que liberté et respect de l’individu. Il faut que les croyants se regroupent contre cette inquisition.

Si un jour les musulmans authentiques constituent un front conscient ayant une doctrine bien structurée à leur portée, on entrera dans la modernité, car le Coran est modernité. « La Ikraha fid din » [« Nulle contrainte en religion », Coran, II, 256], des mots simples et clairs pour souligner que l’islam n’impose rien et ne recèle pas les interdits qu’on lui prête. Tout ce qui relève des libertés individuelles est respecté et protégé par le Coran.

Article d’un inconnu vu sur Face ton book.