Tunisie : Les réfugiés du camp de Choucha en grève aux Berges du Lac.


Que font l’ONU et le gouvernement tunisien ?

Les derniers réfugiés du camp de Choucha (sud tunisien) environs 250 personnes manifestent depuis fin mars 2013 un peu partout à Tunis. Ils refusent de rester en Tunisie, pour plusieurs raisons : racisme, discrimination, violence policière, un témoin m’informe qu’une ONG en tire profit en faisant croire qu’ils veulent rester en Tunisie, or c’est faux… mais que fait la France et l’ONU de ces personnes ? Vont-ils rester réfugiés à vie ?

Analyse pertinente qui date de juin 2011

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s