Tunisie : éducation, un constat d’échec…


De nos jours, il est indéniable que le système éducatif vit une réelle crise. Mise à part les évènements d’agressions multiples qui ont touché les universitaires et les universités elles mêmes, des problèmes du même ordre sont à évoquer notamment la baisse du niveau des étudiants tunisiens. Nous nous servons alors de chiffres témoignant de cette chute vertigineuse du rang de l’université tunisienne qui n’est que 6917 éme au monde !!! L étudiant jouit de multiples atouts ; raccourcissement des heures de cours, cours particuliers, accès à internet, parascolaires à gogo semble faire preuve d’incompétence…Certes, il s’agit d’une triste vérité que les Tunisiens doivent affronter parmi tant d’autres : politique, économique, sociale, identitaire…Seulement, on est amené à déterminer la cause ou les causes néfastes afin de pouvoir remédier de façon définitive à ce problème…Dans ce cas, certains vont tenter de plaquer la responsabilité à d’autres. Hélas ! cette pratique, très en vigueur, ne fera que nous enfoncer davantage…

A mon avis, nous avons tous contribué de façon directe ou indirecte à engendrer cette crise que nous endurons aujourd’hui qui fut favorisée et renforcée par un système dictatorial. Il est tout à fait plausible que Ben Ali et sa chère épouse soient favorables a ce genre de « tragédie » puisque ils n’ont jamais connu ce qu’est le Savoir, ce qu’est la Culture et l’Éducation. De même, ce processus d’abrutissement jouait en leur faveur dans la mesure où cela leur permettait de manipuler aisément le peuple…

Par ailleurs, l’absence quasi totale de la conscience chez certains maitres des écoles primaires, (autrefois assimilés aux prophètes), n’a fait que détruire l’éducation. Les plaintes, certainement discrètes des parents, se font de plus en plus entendre. En effet, ces maitres usent de moyens aussi médiocres que ceux de Ben Ali et ses compagnons afin de se remplir les poches. Selon les dires de certains parents, on menace les élèves, surtout les plus faibles d’entre eux, de refaire l’année. La seule solution qu’on leur offre c’est des cours particuliers. Souvent ces « cours-miracles » ne dépassent pas deux ou trois heures par semaine. Pourtant, on observe une amélioration remarquable ; les notes insatisfaisantes se métamorphosent et s’embellissent aux rythmes des paiements des parents. Ces familles dépourvues de tout n’ont qu’un seul espoir ; celui de voir leur enfants briller et les sortir des conditions médiocres où ils baignent. Mais le comportement de ces derniers est à contester également car ils ignorent qu’ainsi ils n’arrangent guère les choses et qu’ils contribuent à un jeu loin d’être honnête.

En outre, ces enfants adopteront ces comportement qu’ils transposeront au cours de leur vies. D’ailleurs ceci est visible lors des examens qui ne le sont plus véritablement. Les « disciples » ont recours à tous les moyens permettant de ne pas respecter les règlements légaux. On assiste alors à tout les types de fraudes ; des étudiants se font passer pour d’autres, on emploie des techniques magiques pour que la fameuse fausse copie passe inaperçue. Les moyens technologiques sont également les bienvenus permettant de fournir des informations en un simple clic…
Le pire dans cette histoire est que ces pratiques immorales vont se perpétuer et s’incruster dans les générations à venir …

Wifek A.

3 réponses à “Tunisie : éducation, un constat d’échec…

  1. exposer et dire les choses est une premiere étape pour identifier les problèmes, il faut revoir tout le système éducatif et l’adapter aux nouvelles technologies… être innovant et mettre en place des actions dans les ecoles….en premier lieu, je dirais, supprimer toute forme de competition entre les élèves ! Il y a des pistes….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s