Le « nouveau » musée du Bardo : la déception ?


Le musée du Bardo qui a été la demeure du Bey de Tunis durant des décennies est devenu après l’indépendance l’un des plus importants musée en Tunisie ainsi que dans le bassin méditerranéen .Ce musée abrite des oeuvres qui retracent l’histoire de la Tunisie ce qui veut dire: 3000 ans d’histoire.  On  y retrouve des différents départements où sont préservées des oeuvres et des objets remontants à des différentes époques; (la préhistoire, la période punico-libyque, romaine, byzantine et arabo-islamique…).

Après sa rénovation et à l’occasion de la Journée Internationale des Musées, il a ouvert ses portes au public le vendredi 18 mai 2012 comme l’ont évoqué plusieurs journaux.Cette occasion a suscité l’intérêt de quelques étudiants qui se sont organisés afin de voir le musée dans sa « nouvelle forme ». Cependant, cette promesse n’a pas été tenue, car la rénovation n’est pas vraiment terminée et la réouverture n’est que partielle .Voici ci-dessous un témoignage d’une étudiante :

« Personnellement j’étais déçue tout d’abord, parce que ce n’était pas une « réelle ouverture ». Le  musée laissait échapper une très forte odeur de produits. On voyait des peintres qui se baladent avec les pots de peinture, des conservateurs entrain de refaire des mosaiques…

Ce qui a provoqué davantage ma  déception, est non seulement la fermeture de certains départements mais  la rénovation en elle même. En effet, j’ai été dépaysée tout comme le musée qui semble avoir perdu son aspect  typique et traditionnel. Selon moi, il  et ne ressemble en rien à un édifice fondé au XV éme siècle. Certains des mes camarades ont trouvé qu’il ressemble plutôt à un hôpital. De même,  il m’a  paru choquant et désolant, et c’est le moins que l’on puisse dire,  l’état dans lequel était les statues. Elles étaient livrées à elle même, pleines de poussière ou mal conservée dans des espèces de sacs en plastique .Quant aux papiers, sur lesquels on fournissait des informations concernant une oeuvre quelconque et qui devraient être une autre matière qu’un simple papier,  étaient soit collées de travers soit très mal collées .Ceci traduit ainsi toute l’inattention et la non-chalence accordées à des oeuvres de valeur inestimable.             En dehors du musée, On a vu des abaques,  des restes de colonnes et d’autres pièces archéologiques abandonnés à l’extérieur et sans la moindre protection à côté des boutiques des souvenirs…. J’ajoute également que ce qui m’a paru paradoxal et  qui m’a en même temps fait rire c’est l’obligation de se chausser avec des chaussures adaptées de peur d’endommager les mosaiques qui sont par terre!!!  Comme  si on se faisait du soucis pour notre cher musée!!!
Je me demande alors comment allons nous aboutir au  progrès intellectuel si  c’est ainsi qu’on traite un endroit constituant Le spécimen de notre identité plurielle???  »

Voici  l’un des témoignages après la visite du musée « rénové » en espérant que le musé regagnera son charme d’autrefois une fois que les travaux prendront fin et c’est à vous –lecteurs- de juger…

W.A.

Une réponse à “Le « nouveau » musée du Bardo : la déception ?

  1. coucou c’est Mario de Colmar, concernant la révolution Tunisienne, je l’ai suvi de jour en jour, en pensant beaucoup à vous et bravo por tout

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s